RETOUR SUR IMAGES
Prev
Next

COVID-19 : Couvre-feu et nouvelles mesures

Le couvre-feu est entré en vigueur dans 33 communes de la Métropole samedi 17 octobre 2020. Chacun doit être chez soi à 21 heures, et jusqu'à 6 heures le lendemain matin. Explications :

Par décision du Préfet, 33 communes de la Métropole Rouen Normandie sont concernées par le couvre-feu mis en place pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. La Commune de Bonsecours fait partie des 33 communes concernées.

Des dérogations sont possibles pour raisons professionnelle (travail de nuit ou en soirée), pour les personnes munies d'un billet de train ou d'avion dont les horaires couvrent la période de couvre-feu, pour des raisons de santé (urgence médicale, passage à la pharmacie de garde, visite à un proche en situation de dépendance), ou pour sortir son animal de compagnie. Il conviendra pour ces cas d'être muni d'une attestation.

Télécharger l'attestation

Dans ces communes, les bars seront fermés toute la journée. Dans les autres communes de Seine-Maritime, ils doivent fermer à 22 heures.

Les secteurs indispensables sont dispensés de couvre-feu : santé, police, pompiers...

Les restaurants proposant la livraison à domicile, les hôtels, les établissements médico-sociaux et ceux accueillant les plus précaires pourront rester ouverts.

Les services de la Métropole Rouen Normandie, notamment la collecte des déchets, continuent d'être assurés.

D'autres restrictions s'imposent, l'état d'urgence sanitaire ayant été décrété sur tout le territoire :

- Un nouveau protocole est mis en place dans les restaurants, avec des tablées de six personnes maximum et un registre de contact.
- Les fêtes privées sont interdites dans les salles recevant du public.
- L'affluence est plafonnée en nombre dans tous les lieux recevant du public (un siège sur deux au cinéma ou au théâtre, 4 mètres carrés par personne dans les lieux où l'on circule debout.).
- Les rassemblements, réunions ou activités sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public mettant en présence de manière simultanée plus de six personnes sont interdits.
Ne sont pas soumis à cette interdiction :
1° Les rassemblements, réunions ou activités à caractère professionnel ;
2° Les services de transport de voyageurs ;
3° Les établissements recevant du public dans lesquels l'accueil du public n'est pas interdit en application du présent décret ;
4° Les cérémonies funéraires organisées hors des établissements mentionnés au 3° ;
5° Les visites guidées organisées par des personnes titulaires d'une carte professionnelle.

Les réunions à plus de six personnes sont fortement déconseillées dans le cadre privé.

Comme lors du confinement démarré en mars 2020, le non-respect du couvre-feu est passible d'un amende de 135 €. En cas de récidive, l'amende passera à 1500 €. A la troisième récidive, le non-respect du couvre-feu est passible de six mois de prison et 3750 € d'amende.

Lien vers le Décret n° 2020-1262 du 16 octobre 2020

Ces mesures nationales liées au couvre-feu sanitaire sont en vigueur pour une durée minimale de 4 semaines.

Le port du masque reste obligatoire dans l'ensemble de l'espace public et à l'intérieur des bâtiments recevant du public.